Monday, 17 March 2014

San Jose, Costa Rica

Français:

San Jose, capitale du Costa Rica, se donne des allures de ville européenne. Après avoir passé quelques jours à Houston et Austin au Texas, cette ville où l'on peut naviguer à pied, remet les choses dans l'ordre.

Le dimanche est apparemment très festif à San Jose. Les places publiques sont remplies de gens qui passent, regardent et écoutent. Il y a aussi de la musique des animations et des gens qui parlent dans des mégaphones pour je ne sais quelle raison.

Après on peut aussi observer des policiers arrêter un SDF. Les gens ont tout de suite réagis quand un policier s'est mis à frapper l'homme qui essayait de se libérer en mordant la jambe dudit policier.

Au Costa Rica, les gens s'impliquent.

Les magasins se succèdent et les boutiques ne manquent pas non plus. On voit que c'est un pays qui a de l'argent. En tout cas dans la capitale. Les gens n'ont pas l'air pauvres. Il y a un ratio de pauvres plus importants à priori, mais la majorité des gens que j'ai croisé semblent plutôt bien en point. Le matériel déployé pour les festivités du dimanche témoignent aussi de cela.


English:

After the big cities of the States, San Jose has a feel of European city. Even though it's quite large, it has a central place and a town center. Distances between main features are within easy walking distances (except if you carry as much as I do, but then you can get a taxi).

I watched a clown with a dog perform tricks. Mostly the dog performed tricks, not the clown. There also ws much animation on plazas around central San Jose where lots of people idle about.

Later I saw a homeless man being talked to by the police. They were three policemen for one homeless man. Suddenly the homeless man was on the ground trying to free himself from the policemen, biting one's leg in the process. The bit policeman started hitting on the guy and then three or four people came forward questioning the behaviour of the officers.

In Costa Rica people care.