Wednesday, 17 September 2014

Aux confins du Vietnam

Clothilde et Ngala sont toujours du voyage

En tout, le trajet de Ho Chi Minh City à Hanoi est planifié à 34-36 heures de train. Seulement, c'est plutôt rare qu'il soit complètement à l'heure. Les lecteurs suisses devront prendre patience. Les quelques heures de retard que l'on peut avoir ici sont plutôt habituels.

Eglise à Đồng Hới construite en 1886 et détruite en 1965

Mais il est rare que l'on prenne le train d'un bout à l'autre sans arrêt. Comme nous l'avons fait, avec plusieurs arrêts en chemin et quelques pas de côté, c'est une des meilleures façon de visiter le pays. Il n'y a qu'une ligne qui traverse le pays dans sa longueur de 1650 km. Dans sa partie la plus fine, le Vietname fait 50 km de large. D'ailleurs quand nous étions à Phong Nha, à visiter les caves, nous avons passé à 51 km de la frontière du Laos. En deux semaines, nous avons donc traversé le pays de Ho Chi Minh City (ou Saigon pour les intimes) à Sa Pa en passant par Hanoi.

Filets de pêche à Đồng Hới

Nous avons passé d'interminables heures dans les trains de jour et de nuit. Nous avons passé une nuit complète dans des sièges heureusement rembourrés. Car il y a aussi des banquettes en bois comme à l'époque de la 3ème classe en Suisse. Une autre nuit s'est passée dans une cabine avec quatre lits. Les deux compagnons vietnamiens qui y étaient déjà sont vite allé dormir après le départ du train. Il faut dire que les sièges rembourrés sont meilleurs et plus spacieux que les sièges d'un avion de ligne. On peut les incliner plus bas, et il y a davantage de place pour les jambes. Les cabines de nuit sont plus tranquilles et intimes. Il n'y a pas la chaîne télé de train qui braille. En général elle ne braille pas tant fort, mais à force, on voit et revoit les même vidéogags.

Siège rembourrés et banquettes en bois dans un train

Ce jour, nous sommes arrivés le plus près de la Chine que je n'ai jamais été. Lào Cai est une ville qui fait frontière avec la Chine. Mais pour entrer en Chine, il faut se préparer à l'avance. De Lào Cai nous avons été mis dans un minibus pour Sapa.

La gare pour les trains vers Lào Cai est en travaux

Au Vietnam, les gens ont des boutiques, mais travaillent souvent sur le trottoir devant leur boutique. D'ailleurs, s'il n'y a personne qui y travaille, il y a de fortes chances que le trottoir soit utilisé comme parking à scooter. En même temps, à part les touristes, il n'y a personne qui marche au Vietnam. Les riches ont une voiture, les aisés ont un scooter et les pauvres un vélo. Le plus pratique reste le scooter. Mais marcher sur un trottoir peut s'avérer impossible par endroits. Même que parfois on ne peut l'utiliser que pour 10% d'un chemin à marcher. Des restaurants fixes et ambulants s'installent aussi sur les trottoirs avec leur chaises et tables miniatures. On y est assis à 20 cm du sol. C'est bas, mais c'est plus petit à ranger. Ici c'est de coutume.

Petit rappel que la Suisse existe
Vin rouge, fromage et viande des Grisons

Sapa est une petite ville installée par les français à leur époque de colonisation de l'indochine. C'était pour eux un lieu de retrait et de villégiature.

A gauche le travailleur, à droite l'assoifé

N'oubliez pas d'aller rendre visite à ce site web si vous planifier de voyager en Asie du Sud Est. Il contient énormément d'information très utile sur une mutlitudes d'endroits.

http://www.travelfish.org/

Dans un bus à l'heure de pointe